Les friches industrielles ont une valeur environnementale
Les friches industrielles ont une valeur environnementale

Pour de nombreuses friches, le marché ou leur nature ne permettent pas une valorisation « classique » (immobilier, équipement, infrastructure ...). Pourtant elles présentent un potentiel important : foncier disponible, mobilisable sur un temps long, proche d’infrastructures, porteur d’histoire…. C'est pourquoi les friches industrielles ont une valeur environnementale.

En effet, que cela soit
- une usine abandonnée,
- un terrain « dépotoir »,
- un bâtiment inutilisé,
tous ces biens peuvent servir de support à la compensation environnementale d’un projet d’aménagement. C’est le sens de l’intervention de Th. Soleilhac et C. Savonnet, du Cabinet Hélios Fiducie, jeudi 12 septembre au Forum ID-Friches organisé par la Région AURA.

Cependant, c’est le CERF (Centre d’échanges et de ressources foncières) qui, dans le cadre d’ID-Friches, était l’organisateur de cette journée d’études et de retours d’expériences. C'est pourquoi, le CERF a lancé une démarche d’exploration des usages « alternatifs » pour redonner aux friches une valeur économique, sociale et/ou environnementale. Centrales photovoltaïques, sites d’expérimentation, renaturation, espaces d’art et de loisirs, zone logistique ... autant d’usages alternatifs présentés le jeudi 12 septembre.

Les friches industrielles retrouvent une valeur environnementale

Ainsi, depuis la loi sur la protection de la biodiversité d’août 2016 (art. 163-1 du Code de l’environnement), tout aménagement soumis a études d’impact doit compenser ses atteintes à la biodiversité par des mesure de compensation environnementales. Il existe trois modalités de mise en œuvre de ces mesures :
- la réalisation directe par ses propres moyens,
- l’acquisition d’Unités de compensation par le biais d’un « site naturel de compensation »,
- en confiant la réalisation de ces mesures à un opérateur de compensation comme le cabinet Hélios Fiducie.

Par contrat offrant une garantie foncière et une sécurité juridique, Hélios Fiducie utilise l’enveloppe financière de compensation d’un projet, agréée par le représentant de l’Etat (DREAL) pour mettre en œuvre la renaturation d’une friche. De là, les travaux peuvent porter sur la dépollution des sols, la destruction de bâtiments abandonnés, la mise en valeur écologique du terrain nettoyé, etc.

Ainsi les friches industrielles ont une valeur environnementale. Elles sont le support à un gain de biodiversité, en compensation d’atteintes commises ailleurs.

Thibault Soleilhac et Christophe Savonnet